f2rond transparent

Covid-19 et déchets de tournage, comment les gérer ?

Le 27 Mai le CCHSCT (Comité central d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail de la production de films) a mis en ligne un guide des préconisations de sécurité sanitaire dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19 en milieu professionnel. 

Les différentes étapes de la construction d’un film sont passées en revue (repérage, tournage, post-production…) et pour chacunes de ces étapes, des instructions ont été établies afin que le film puisse se faire en toute sécurité pour les techniciens et les artistes. (Lien vers le site du CCHSCT).

Quelles sont les conséquences de ces recommandations sur les déchets du tournage ?

 

photos de Cottonbro sur Pexels

Des masques jetables

Puisque le CCHSCT conseille l’utilisation de masques jetables (p.12) pour la protection des techniciens et des artistes , le tournage se verra confronter à un gisement important de déchets de protections sanitaires. Le Haut Conseil de la Santé Publique recommande de les jeter de la façon suivante :

Le HCSP recommande d’éliminer les déchets contaminés ou susceptibles d’être contaminés par le SARS-CoV-2 selon la filière classique des ordures ménagères.Les déchets produits par ces catégories de personnes, notamment les masques, mouchoirs à usage unique et bandeaux de nettoyage des surfaces, sont placés dans un sac plastique pour ordures ménagères dédié , opaque, disposant d’un système de fermeture fonctionnel (liens traditionnels ou liens coulissants) et d’un volume adapté (30 litres au maximum). La personne correspondant à un cas infecté ou susceptible d’être infecté maintenue à domicile dispose dans la pièce où elle réside de ce sac plastique, dans lequel elle place ses déchets.Lorsque le sac plastique pour ordures ménagères est presque plein, il est fermé et placé dans un deuxième sac plastique pour ordures ménagères répondant aux mêmes caractéristiques, qui sera également fermé. Les déchets sont stockés sous ce format durant 24 heures (afin de réduire fortement la viabilité du virus sur des matières poreuses) au domicile ou au lieu d’exercice du professionnel libéral avant leur élimination via la filière des ordures ménagères.

Télécharger ici le document du HCSP

Canva - Person Holding Green Cup (2)

Le retour des bouteilles et des gobelets

L’édition de ce guide confirme le retour à la consommation d’emballages à usage unique. Ainsi nous pouvons lire les recommandations suivantes :

page 22 : « Fournir des bouteilles d’eau individuelles afin d’éviter l’utilisation en libre-service des fontaines à eau. Ces dernières seront retirées. »

page 25 :  » Pour les boissons, privilégier des contenants individuels jetables. »

page 26: « Distribuer seulement des denrées en sachets individuels ».

Il est également recommandé de « faire jeter les gobelets après chaque utilisation dans une poubelle manœuvrable par pédale.

La présence du virus sur ces produits disparaît après 24h sur du carton et au maximum 72h sur du plastique (source : The New England Journal of Medicine). Ils deviennent donc, au plus tard 3 jours après leur utilisation, recyclables en toute sécurité.

Fin De Déchets est prêt et vous accompagnera dans la gestion de ces déchets. afin que leur recyclage nous aide à économiser des ressources naturelles et de l’énergie.

Par exemple, recycler 1kg de gobelets en carton économise 48 Litres d’eau et  réduit leur bilan carbone de 54%.

source photos: Cottonbro et Isaac Taylor sur Pexels.com

Contacts